Eve Saint Jean est une artiste originaire de Mont-Tremblant, Québec. Elle vit et travaille à Montréal. Ses expositions sont connues pour leur style narratif et interdisciplinaire, illustrant des graphiques aux couleurs audacieuses. L'art de St-Jean se définit à travers l'exploration de l'image comme véhicule d'expression donnant des points de vue critiques sur la société d'aujourd'hui. Abordant les thèmes tels que l'hyper-sexualisation, l'égocentrisme et la solitude, la production de St-Jean plonge dans les complexités de la vie quotidienne. Passant du passé au futur, du primitif au technologique, son travail explore multiples divergences. Sa pratique interdisciplinaire prend principalement la forme de peintures mixtes, d'illustrations et de vidéos.

Eve Saint-Jean

Q&R

 

 

Quand est-ce que tu as commencé à faire de l’art?

Depuis toute petite mon passe temps préféré était de bricoler puis mes parents m’ont envoyé à une école de concentration arts au primaire ou j’ai pu approfondir mon exploration artistique.

Quelle est la toute première oeuvre que vous avez vendue?

J’ai vendu mon premier tableau lors de mon exposition de finissant au DEC en arts visuels au cégep Lionel Groulx. Mon tableau à été acheté par la direction de l’école même.

D’où puisez-vous votre inspiration?

Le quotidien, la société, notre génération.

Quelles sont vos perceptions vis à vis les écoles d’art?

Les plus grands ont su marquer l’histoire de l’art en dévient des méthodes établies dans les écoles d’arts. Je n’ai pas besoin d’école d’art pour simplement ressentir, comprendre et regarder.

Quel est le rôle de l’artiste en société?

L’art est un langage universelle or il serait malheureux de ne pas s’en servir pour transmettre un message.

De même, c’est un milieu ou il n’y à aucune censure donc il est possible de dire ce que l’on veut sans contraintes. Ainsi, l’artiste est en quelque sorte un messager, un miroir pour la société.

Quels sont les thèmes que vous exploitez?

L’aliénation, le quotidien, le conditionnement, le temps, et j’en passe.

Qu’est-ce que vous n’aimez pas du monde de l’art?

Tout l’aspect marketing et affaire, parce que quand tu deviens un artiste tu deviens en quelque sorte un entrepreneur.

Votre lieu préféré ou le plus inspirant?

Ma ville, Montréal.

Le projet FEAT MANAGEMENT © ALL RIGHTS RESERVED 2019